Des avancées dans la lutte contre l’esclavage par ascendance à Kayes

Déclaration de l'Ambassade sur les progrès réalisés en matière de prévention des enfants soldats au Mali

Nous applaudissons les récent progrès réalisés par la population de Kayes dans la lutte contre l’esclavage par ascendance dans la région.  Les États-Unis accordent une importance particulière à cette question car notre pays est toujours confronté aux inégalités et aux injustices systémiques qui perdurent un siècle et demi après l’abolition de l’esclavage par les États-Unis.  Les Américains parlent par expérience quand nous disons que l’esclavage sous toutes ses formes laisse des cicatrices profondes dans une société.  Nous comprenons que changer les pratiques sociales n’est pas facile et cela demande du courage et de l’engagement.

Nous félicitons le Gouverneur de Kayes, les autorités des collectivités territoriales, les autorités coutumières, les traditionalistes, les maires, les chefs de village, les organisations de la société civile, les leaders religieux, les autorités administratives et les citoyens de Kayes pour avoir fait preuve d’un tel courage en publiant la Charte de coexistence pacifique du Forum d’entente sociale de la région de Kayes.  Avec cette Charte, ce large éventail de Kayesiens/Kayesiennes s’engagent à utiliser leur influence pour mettre fin à l’esclavage héréditaire et améliorer la vie de ceux qui ont souffert de ces pratiques.  Avec les actions qu’ils se sont engagés à entreprendre dans les mois et les années à venir, les Kayesiens éliminent la source de tension et de violence croissantes dans leurs communautés et la remplacent par un système où le dialogue et la justice communautaires traditionnels seront utilisés pour prévenir les conflits, renforcer la cohésion sociale, promouvoir la dignité de tous les résidents et établir un cadre de dialogue inclusif pour offrir un dédommagement aux personnes déplacées par l’esclavage par ascendance.

Les États-Unis sont souvent qualifiés de « chantier en cours », car nous essayons continuellement de combler nos lacunes dans nos efforts pour créer « une union plus parfaite ». Nous continuerons à offrir nos encouragements à la population de Kayes et au peuple malien dans leur lutte contre l’esclavage par ascendance tout en préservant les coutumes qui favorisent la richesse culturelle du Mali.