Programme de Subventions

  1. Ambassadeur Dennis B. Hankins
  2. Programme de Subventions

DEPARTEMENT D’ETAT DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE
Ambassade des Etats-Unis au MaliBureau des Affaires Publiques PROGRAMME DE SUBVENTIONS LOCALES

Titre de Programme de Subventions : Déclaration Annuelle du Programme du Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats-Unis au MaliNuméro du programme de subvention : AFPAS-12-AW-AF-022412Numéro CFDA : 19.040-Public Diplomacy Programs for Mali

Date lancé : le 5 mars 2012

Contact : . Bill Bellis  – Email: PASBamako@state.gov

I. Description de programme de subventions

Le bureau des affaires publiques (PAS) de l’Ambassade des États-Unis au Mali est heureux de solliciter des propositions de financement au titre du Programme de subventions de l’Ambassade pour la diplomatie publique. Veuillez lire et suivre attentivement toutes les instructions.

Objet de la subvention: les subventions locales sont destinées à des individus, des organisations non gouvernementales (ONG), centres de réflexion, et aux institutions académiques. Elles soutiennent des projets qui:

1. encouragent une plus large participation, en particulier des femmes et des jeunes, en aidant le Mali à consolider sa démocratie existante et de promouvoir les discours politiques publiques ;

2. promeuvent les voix modérées pour contredire les voix extrémistes qui recrutent, trompent, et exploitent ;

3. renforcent le pont de la compréhension mutuelle et une vision partagée entre les États-Unis et le Mali ; et,

4. renforcent les capacités de communication des populations maliennes, les médias, et le gouvernement.

Les propositions de subventions locales doivent être liées à la culture et aux valeurs américaines ou visées à améliorer la compréhension des maliens de la culture et de la société américaine. Ils doivent également répondre à un ou plusieurs des priorités suivantes de l’Ambassade des Etats-Unis:

1. Encouragent la participation au processus démocratique (en particulier les jeunes et les femmes): encourager l’éducation civique pour la participation active des citoyens au sein du gouvernement ; promouvoir la participation accrue des électeurs des femmes et des jeunes dans les processus démocratiques à tous les niveaux, du local au national ; encourager la couverture médiatique professionnelle des élections et du gouvernement ; et, augmenter l’attention aux populations minoritaires et défavorisés.  Les programmes doivent tenir compte des élections législatives et présidentielles qui auront lieu au Mali et aux États-Unis au cours de 2012, mais n’ont pas besoin d’être exclusivement liés à ces événements.

2. Promouvoir les voix modérées: développer et soutenir un contexte de diffusion locale crédible ; défendre les principes des droits de l’homme et des droits des femmes, y compris ceux trouvés dans les religions traditionnelles ; soutenir et développer des voix maliennes et des nouveaux leaders ; offrir des possibilités éducatives et récréatives pour la jeunesse malienne.

3. Renforcer la compréhension mutuelle entre les États-Unis et le Mali: présenter des informations précises sur le partenariat américano-malien ; établir des liens avec les Maliens à tous les niveaux grâce ; soutenir la promotion du patrimoine culturel malien et américain, des formes d’art traditionnelle et moderne, et d’autres formes d’expression créative ; et favoriser la maîtrise de l’anglais en offrant des programmes en langue anglaise et des ressources pour accéder à un public plus large.

4. Renforcer les capacités de communication: renforcer les capacités élargis de sensibilisation des institutions gouvernementales du Mali et des organisations non-gouvernementales (ONG), et des associations des femmes et des professionnelles : encourager l’utilisation des nouveaux médias et les réseaux sociaux ; et sponsoriser des programmes traditionnels de formation en journalisme d’investigation, le couverture des affaires et des élections, le blogging, les réseaux sociaux et les nouveaux médias; développer et approfondir les secteurs créatifs, qui forment des idées de la société malienne, y compris les journalistes, les artistes, diffuseurs, éditeurs ; étendre la portée de la radiodiffusion des médias ; développer les capacités de communication ; soutenir l’utilisation créative de la technologie de téléphonie mobile et de la messagerie SMS et d’autres initiatives de téléphonie mobile.
Les activités qui sont habituellement financés, non exhaustives incluent:

– les nouveaux concepts médiatiques visant à atteindre un plus large publique;- des projets de formation aux médias ;- des programmes de langue anglaise ;- les propositions visant à élargir les programmes d’échange américano-malien;- des programmes qui renforcent les capacités du gouvernement et du secteur privé de communication ;- les projets de service communautaire pour les jeunes qui pratique des processus démocratiques et à encourager le bénévolat ;- les projets d’éducation civique qui font la promotion des processus démocratiques et des droits de l’homme ;- les propositions qui prennent en charge la diffusion de voix tolérantes des chefs traditionnels et communautaires ;- les programmes de loisirs, du leadership et d’éducation pour les jeunes ; – les programmes d’arts et de la culture;- programmation radiophonique et télévisuelle à l’appui des priorités définies;
Les activités qui ne sont généralement pas financés non exhaustives incluent:
– les projets qui n’ont pas un plan d’action pour soutenir l’activité ou surveiller les résultats ;- les projets de protection sociale ;- payer pour terminer des activités entamées avec d’autres fonds ;- les projets qui contiennent l’apparence de partisannerie / soutien aux campagnes électorales des individuels ou des partis politiques spécifiques;- les voyages internationaux, à moins que spécifiquement justifiés dans le cadre du projet;- les programmes d’échange des citoyens américains avec les pays étrangers ;- les projets qui incluent des frais substantiels pour émission de radio ou de télévision ; et,- les projets qui sont principalement conçus pour payer les salaires de l’organisation ou à ne couvrir que les coûts logistiques (par exemple, location de la salle / des chaises, payer pour les pauses café, etc.)
Renseignements généraux: Le Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassade des États-Unis au Mali lance un appel de propositions pour des subventions locales qui tombent dans l’une des quatre zones indiquées ci-dessus des individus, des organisations non-gouvernementales (ONG), des centres de réflexion, et des institutions académiques.  Plus d’informations sur le Bureau des Affaires Publiques et de son Programme de Subventions Locales peuvent être trouvées à : http://french.mali.usembassy.gov/.
Lien électronique à l’annonce complète : http://french.mali.usembassy.gov
II. Information sur le type de subvention
Type de subvention : Bourse
Le montant minimum pour une subvention individuelle : $500
Le montant maximum pour une subvention individuelle : $250,000
Le Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali se réserve le droit d’attribuer plus ou moins que les fonds décrits en l’absence d’applications dignes ou de toutes autres circonstances qu’il juge être dans le meilleur intérêt du gouvernement américain.
Les périodes du projet et du budget : des projets de subventions locales doivent être achevés en un an ou moins. Le Bureau des affaires publiques acceptera des demandes de continuation de subvention, au-delà de la période de budget initial, sur une base non compétitif, sous réserve de la disponibilité des fonds et de progrès satisfaisant sur le projets, et une détermination que la poursuite du financement serait dans le meilleur intérêt du gouvernement des États-Unis.
III. Informations sur l’admissibilité : sans restriction

Les demandes sont encouragées dans tous les secteurs: les organisations de la société civile commis et organisé, les représentants locaux de la société civile, les centres de réflexion, les organisations non-gouvernementales (ONG), les institutions académiques, et les individus. Les candidats sont encouragés à fournir le partage des coûts à partir de sources supplémentaires à l’appui des projets proposés; les demandes doivent expliquer clairement les autres sources possibles de financement ou la participation en nature.
IV. Présentation de la demande et la date limite
Les propositions doivent être soumises par courriel électronique au Bureau des Affaires Publiques de l’ambassade des États-Unis au Mali à l’adresse courriel suivante : PASBamako@state.gov.  Les propositions seront également acceptées sur copie papier et devrait être livré à: Bureau des affaires publiques, à l’attention: Proposition de Financement, Ambassade des Etats-Unis au Mali, ACI 2000, Rue 243, Porte 297.
Les demandes sont acceptées en anglais ou en français ; mais, les conventions finales de subvention seront conclues en anglais. Veuillez noter que nous ne pouvons pas garantir le retour des documents originaux ; des copies devraient être fournies, le cas échéant.
Les candidats doivent remplir et soumettre un budget détaillé.
V. Examen et processus de sélection
Chaque demande présentée en vertu de cette annonce sera évaluée et notées sur la base des critères d’évaluation énoncés ci-dessous.  Les critères sont conçus pour évaluer la qualité du projet proposé et déterminer la probabilité de son succès.  Les critères sont étroitement liés et sont considérés comme un tout pour juger de la qualité globale d’une application.  Les demandes seront examinées sur la base de leur exhaustivité, la cohérence, la clarté, et l’attention au détail.
Les candidats doivent soumettre une description complète du projet, y compris un récit détaillé qui décrit le plan d’action, décrivant la portée du travail proposé et comment il sera réalisé.  Le récit doit être accompagnée d’un budget détaillé qui inclut tous les coûts du programme et indique clairement le partage des coûts  de l’organisation proposante et / ou sa participation en nature.
Critères d’évaluation des demandes :
Buts et objectifs –  Le projet est susceptible de fournir un maximum d’impact dans la réalisation des résultats proposés et de l’organisation. Le projet aborde un ou plusieurs des priorités du Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassades des États-Unis au Mali ci-dessus citées.
Points forts et innovation – Le demandant a décrit clairement comment sa proposition portera sur le programme demandé dans le délai proposé et articule une stratégie ou un plan novatrice.  Le projet s’appuie le leadership et la capacité de la société civile, et démontre le renforcement durable des capacités.
Capacité organisationnelle – L’organisation possède une expertise dans un ou plusieurs des priorités du Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali et démontre la capacité d’exécuter les activités proposées.
Durabilité – L’organisation démontre un plan clair pour une activité durable ou l’impact de l’activité après la période de la performance de la subvention.
Budget et justification du budget – La justification du budget et de la narration sont raisonnables par rapport aux activités proposées et les résultats attendus et le plan pour les services est réaliste.
VI. Administration des subventions
Avis d’attribution: L’attribution de subvention doit être écrite, signée, attribué, et administré par le directeur de subventions (GO).  L’agent de subventions (GO) est le représentant du gouvernement des États-Unis délégué par l’Exécutif de l’Acquisition du Département d’Etat des Etats-Unis, d’écrire, d’attribuer, et d’administrer les subventions.  La convention est le document d’autorisation et il sera versé au bénéficiaire.  Les organisations dont les demandes ne seront pas financées seront également informées par écrit.
Délai prévu à l’attribution: Les propositions sont acceptées sur une base continue.  Les candidats doivent s’attendre à être informés d’un délai de 30 jours suivant la soumission.
Exigences de rapport: Toutes les subventions rendues en vertu de cette annonce, demanderont à la fois des rapports programmes et financiers sur une fréquence spécifiée dans l’accord d’attribution.  Le décaissement des fonds peut être lié à la présentation de ces rapports en temps opportun.  Tous les autres détails relatifs à l’administration d’attribution seront précisés dans l’accord d’attribution.